historique

Historique de formation :

En 2010, ayant hérité de la bibliothèque personnelle de la poète Hélène Dorion, l’Association des Auteurs des Laurentides (AAL) voulait offrir au public cette collection unique, véritable mémoire collective, de 8 600 livres/titres de poésie ou traitant de poésie. Pour ce faire, un organisme à but non lucratif, le Centre International de Poésie des Laurentides (CIPL), fut créé à l’instigation de la fondatrice de l’AAL, madame Pauline Vincent. …À cette collection, le CIPL ajouta quelque 3,400 nouveaux titres en provenance de maisons d’édition et d’Archives Canada portant à environ 12 000 livres ce patrimoine maintenant unique. .

Après 3 ans d’existence où il hébergea la collection à la bibliothèque de Sainte-Adèle et y créa divers événements, le CIPL enregistra une dissolution volontaire et le fonds fut repris par l’AAL.

En 2018, la bibliothèque de Sainte-Adèle fit savoir à l’AAL qu’elle cesserait d’héberger la collection en 2019. La collection fut donc entreposée en Mars 2019 dans un environnement contrôlé et, l’AAL mit sur pieds un comité afin d’étudier diverses pistes de solution et d’en dégager une qui assurerait une stabilité à la collection à la fois et une utilisation conforme aux objectifs qui avaient été mis de l’avant par le CIPL.

C’est dans la suite de ces réflexions, que le poète Gilles Matte ayant travaillé à la création de plusieurs événements poétiques dans les Laurentides proposa la création du Centre Laurentien d’Interprétation de Poésie (CLIP), organisme à but non lucratif, et indépendant de l’AAL afin de pouvoir prendre son essor et rendre justice à ce legs formidable dûment cédé au CLIP par voie de résolution  le 19 mai 2019.

Comme l’exprime si bien Mme Pauline Vincent: « la qualité et le nombre de livres de poésie, de références, de dictionnaires littéraires et artistiques, de premières éditions, d’éditions d’artistes, de livres annotés ou dédicacés par les auteurs de plusieurs pays de la francophonie comme d’ailleurs ; démontre l’importance et le rôle de chef de file que sera appelé à jouer l’organisme porteur d’un tel legs dans le paysage littéraire québécois et régional. »

En quête d’un un local capable d’héberger son patrimoine poétique dans un espace voué à la lecture et à la recherche,
se prêtant à des expositions et offrant la possibilité d’installer une petite scène avec éclairage et sonorisation…
… les circonstances actuelles étant ce qu’elles sont …
le CLIP espère vous accueillir sous un toit convivial et multifonctionnel
en 2021.

Le CLIP est aussi à la recherche de bénévoles pour diverses tâches d’implantation, dont le catalogage alphabétique des oeuvres …

n’hésitez pas à nous joindre:

clip@clippoesie.com

d’ici là, surveillez, avec espoir, nos événements de diffusion…